Accueil > Français > Le projet UsageR·E·s > MCDR UsageR·E·s : des enquêtes pour améliorer l’accompagnement des paysans

MCDR UsageR·E·s : des enquêtes pour améliorer l’accompagnement des paysans

Avant de construire et d’expérimenter des accompagnements thématiques pour les cédants, les porteurs de projets et les paysans en situation difficile, les partenaires du projet souhaitent mieux identifier leurs besoins et problématiques.

Lors de la formation Communs à Valence, un programme des actions à mener en 2019 a été précisé, notamment dans le cadre de l’axe 1.3 « Construire et expérimenter des accompagnements thématiques ».

L’objectif de cet axe sera de renforcer l’accompagnement des paysans, particulièrement de ceux en situation difficile ainsi que des porteurs de projets et cédants, en proposant une approche par le faire et des réflexions sur le (re)dimensionnement des fermes et des activités. Il s’agira de travailler sur l’outil, le bâtiment, l’humain et les aspects financiers en intégrant la question des statuts juridiques, du collectif, des représentations par rapport à l’auto-construction et à la réhabilitation... Avant de créer et d’expérimenter des modules de formation, les partenaires vont réaliser dès 2019 des enquêtes afin de mieux identifier les besoins et problématiques de ces publics.

Favoriser l’installation et la transmission

JPEG - 57.6 ko

Faisant le constat qu’une part importante des dynamiques d’installation se caractérise aujourd’hui par une faible capacité d’investissement et une recherche d’autonomie technique et financière, vus comme incompatibles avec la reprise d’une grande partie des fermes existantes, les partenaires chercheront notamment à étudier des cas de reprise ayant entrainé une restructuration de l’exploitation, par exemple afin de créer plusieurs ateliers de production, de libérer du foncier pour favoriser une installation ou de pérenniser une structure.
.

La reconfiguration agréocologique pour retrouver des marges de manœuvre
De même, pour mieux accompagner des paysans en difficulté et leur redonner des marges de manœuvre par le faire et la recherche d’autonomie, les partenaires débuteront en 2019 une phase de repérage, d’enquête et d’analyse d’expériences de redimensionnement accompagné de fermes en situations difficiles. Ce travail s’appuiera notamment sur des expériences menées par Solidarité paysans et d’autres partenaires, comme le projet intitulé Radits (Recours pour les agriculteurs en difficultés par la transmission solidaire).

Construire des équipements collectifs dans les espaces-test
Parallèlement, un travail spécifique sur le matériel mis à disposition des porteurs de projets sera mené au sein du Réseau national des espaces test agricoles (Reneta) afin de mieux identifier leurs besoins et les possibilité de mutualisation et d’autoconstruction notamment pour la mise en place d’ateliers de transformation. Un premier chantier collectif d’équipement d’un espace test sera proposé avec l’Atelier paysan.

Un travail ouvert et collectif
La construction des modules de formations s’appuiera sur l’expérience des partenaires de la MCDR et sur les enseignements tirés d’accompagnements réalisés hors du champ agricole. Les partenaires de la MCDR souhaitent également ouvrir ce travail à tous les réseaux et personnes intéressés, n’hésitez pas à contacter l’Atelier Paysan pour y contribuer.